vendredi 24 août 2012

Vacances Crétoises

Pour tous ceux qui nous suivent sur Facebook ou Twitter, vous n'avez pas pu louper l'info : Je suis partie en Crète cet été.
Une semaine sur la plus grande île grecque. Quelques jours de visite et quelques jours de farniente, le mix parfait pour des vacances de rêve.

Direction l'aéroport de Marseille. 3 heures de vol et nous voila à Héraklion, la "capitale" de l'île, quelques kilomètres en bus et nous prenons nos quartiers dans un hôtel de la petite ville d'Analypsi. 

Pour ce qui est du farniente, je pense que vous voyez très bien ce que je veux dire : transat, serviette, piscine, crème solaire et petite pochette bandoulière Ripauste pour mettre à l'abri le portable et les clés...

Au bord de la piscine on décide du programme de la semaine. 3 impératifs :
- Le lagon de Balos
- L'île de Santorin 
- Chania, le plus beau village crétois.

Après deux jours de repos intensif nous partons en voiture pour le lagon de Balos, le sac de plage dans le coffre, la pochette bandoulière jaune assortie à ma tenue du jour et... la carte routière, et oui il n'y a pas de GPS dans notre C3. 
Pauline m'avait prévenu, ce lieux magique est difficilement accessible. 
2 heures d'autoroute, jusque ici tout va bien.
Puis on arrive au dernier village avant de se mettre en mode 4X4 (pas évident en C3) pour arpenter un chemin caillouteux et poussiéreux pendant une quarantaine de minutes. Bon ça paraît long mais on est encore en voiture.
Arrivé au bout du chemin plusieurs voitures sont garées et un panneau nous indique la direction : Lagon de Balos 2km.
On récupère le sac de plage, la pochette bandoulière jaune ainsi que la petite pochette rouge pour la traditionnelle photo!
Sur un kilomètre on regarde les falaises, la mer, le paysage sec, c'est beau mais pas aussi exceptionnel que ce que notre brunette nous avait confié. On continue. Puis, quelques mètres plus loin on découvre enfin en contre bas le lagon de Balos. Cet endroit magique où se mêlent plage de sable blanc, eau turquoise par endroit, translucide à d'autres...
On profite de quelques heures sur la plage avant de faire chemin inverse direction Chania.
Arrivée à Chania on découvre son port et comprend très vite pourquoi on dit d'elle qu'elle est la plus belle ville de Crête.
Un port, des petites ruelles typiques, une ambiance particulière, on s'installe en terrasse pour profiter de ce moment.

On ne peut pas aller en Crête sans découvrir l'Ile de Santorin. 
Départ d'Héraklion, 2 heures de speed boat (petit conseil, prenez un foulard, car la clim est à fond et il fait très frais dans le bateau) et nous voila sur la plus belle île des cyclades. 
Des immenses falaises plongent dans la mer et une route en serpentins permet d'atteindre le sommet
Arrivé à Oia, on découvre enfin et en vrai toutes ces belles images qu'on voit toujours en carte postale. C'est magnifique, des maisons blanches, des coupoles bleues perchées tout en haut de la falaise et une ribambelle d'ânes pour nous escorter jusqu'à la mer.
On en prend plein la vue mais on oublie toujours pas de shooter la petite pochette rouge












Aucun commentaire:

Publier un commentaire